Service privé distinct de l'Education Nationale, les résultats sont disponibles gratuitement sur http://www.education.gouv.fr

Que faire après le bac ?

TOUS LES RESULTATS DES EXAMENS 2017

Cette année scolaire va se conclure pour vous, ou pour un proche, par un examen.
Votre impatience à connaître votre résultat d'examen dès sa publication est naturelle !

Tous les résultats d'examens 2017 vous sont proposés dans le cadre d'une licence avec le ministère de l'Education nationale nous vous proposons de consulter les résultats des examens. Dès qu'ils sont publiés vous pouvez les consulter gratuitement sur le site de l' Education nationale

Pour être averti par sms ou email vous pouvez vous inscrire à l'alerte résultats de votre examen, ce qui vous permettra de recevoir et consulter votre résultat dès sa publication sur le site.

Consultez les résultats 2017
Plusieurs voies s’ouvrent aux lycéens qui ont obtenu leur bac : des formations courtes, d’autres plus longues, des écoles ou des universités …

Les formations courtes (2 ans) :


le DUT (diplôme universitaire de technologie) :


C’est une formation de technicien supérieur permettant une insertion professionnelle rapide.

Cette formation présente l’avantage de permettre à certains une ouverture sur le milieu du travail et à d’autres la poursuite de leurs études (en licence professionnelle par exemple).

Le DUT accueille les titulaires de tous les types de bac : général, technologique ou professionnel.

Les lycéens intéressés doivent présenter un dossier. Pour l’admission dans certains DUT, il est nécessaire de se soumettre à des tests ou entretiens de motivation.

La formation est dispensée à l’université dans un Institut Universitaire Technologique (IUT).


le BTS (brevet de technicien supérieur) :


C’est une formation spécialisée de technicien supérieur effectuée en 2 ans. Cette formation courte permet une insertion rapide dans la vie active.

La poursuite d'études est possible, notamment en licence professionnelle.

Le BTS est une formation adaptée aux bacheliers ayant une idée assez précise du métier qu’ils souhaitent exercer et désirant effectuer une formation courte.

L’admission en BTS est possible suite à la présentation d’un dossier et dans certains cas, la participation à un entretien.

En général, cette formation est dispensée dans des lycées publics et des établissements privés.

Il est parfois possible de préparer des BTS en apprentissage ou par correspondance.


le BTSA (brevet de technicien supérieur agricole) :


Le BTSA propose une formation de technicien supérieur dans les domaines agricoles, agroalimentaires et environnementaux.

La poursuite d’étude est envisageable notamment en licence professionnelle.

Le BTSA peut être intégré suite à un bac technologique STAV (sciences et technologies de l'agronomie et du vivant), un bas S (spécialisé en agronomie) …

L’admission dans un BTSA nécessite la présentation du dossier scolaire.

La formation est dispensée dans un lycée d’enseignement général et technologique agricole, public ou privé.


le DMA (diplôme des métiers d’art) :


Cette formation se prépare dans des écoles supérieures d’arts appliqués ainsi que dans quelques lycées. Toutefois, elle est proposée dans peu d’établissements.

Elle permet une insertion professionnelle rapide dans des agences de création, ateliers de restauration … en tant qu’assistant créateur par exemple.

La poursuite d’études est envisageable.

Les bacheliers peuvent accéder à cette formation en présentant leur dossier scolaire. L’accès est possible directement après le bac pour les titulaires d’un bac STI (sciences et technologies industrielles) spécialité arts appliqués, d’un brevet des métiers d’arts spécialité arts appliqués ou encore d’un brevet de technicien des arts appliqués.

Les titulaires d’un autre type de bac doivent suivre une année de mise à niveau.

le DEUST (diplôme d’études universitaires scientifiques et techniques)


Ce diplôme à vocation professionnelle est destiné aux lycéens souhaitant rapidement travailler.

La poursuite d’études est possible (notamment en licence professionnelle).

Les cours sont dispensés à l’université.

Certaines universités imposent, pour l’admission en DEUST, la validation d’un trimestre de licence ou d’une année d’études supérieures.

L’intégration dans un DEUST nécessite la présentation d’un dossier et les bacheliers sont parfois soumis à des tests ou entretiens.


-> La plupart des formations prévues sur 2 ans contiennent des périodes de stages obligatoires. Ce sont ces stages qui permettent une insertion professionnelle rapide.



Les formations en 3 ans :


le DGC (diplôme de comptabilité et de gestion)



Ce diplôme est destiné en priorité aux titulaires du bac STG (sciences et technologies de la gestion). Il peut aussi s’adresser aux titulaires du bac général ES ou S.

Ce diplôme correspond à la première étape du parcours qui mène au titre d’expert-comptable. Il permet une poursuite d’études en DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et Gestion), diplôme de niveau Master (Bac + 5).

Les bacheliers doivent présenter un dossier pour intégrer ce diplôme.

Une passerelle est possible dans certains cas entre un BTS comptabilité et gestion des organisations ou un DUT gestion des entreprises et des administrations (GEA) et le DGC. Le titulaire d’un de ces diplômes peut intégrer le DGC en 2ème année.

La formation s’effectue dans des classes spécifiques implantées dans des lycées ou en apprentissage.



la licence


La licence correspond aux trois premières années d’université. Elle constitue le premier « palier » du système LMD (Licence – Master - Doctorat).

Il existe des licences dans des domaines très divers : droit, mathématiques, histoire, lettres, langues, sociologie …

La licence peut être générale. Dans ce cas, elle se poursuit en principe par un Master.

Elle peut aussi être professionnelle. Elle permet alors une insertion professionnelle des étudiants en fin de 3ème année.

La licence s’adresse en priorité aux titulaires d’un bac général mais elle est ouverte à tous les types de bac.

L’inscription à l’université nécessite une pré inscription avant l’obtention des résultats du bac puis une inscription administrative (après les résultats) et enfin une inscription pédagogique au mois de septembre.



Les formations longues


les grandes écoles


Certaines grandes écoles telles que les écoles de commerce ou d’ingénieurs et les instituts d’études politiques sont ouvertes directement après le bac. Il est également possible d’intégrer ce type d’école après un Bac + 2, + 3 …

Nombreux sont les élèves qui veulent intégrer ce type d’école. L’entrée dans ces écoles est donc difficile.




les écoles spécialisées


Il en existe dans des domaines divers : police, commerce, communication, paramédical …

Ces écoles forment à des métiers précis et sont donc destinées à des bacheliers qui ont une idée précise de leur avenir professionnel.

La durée d’études est différente selon les écoles. Elle varie entre 2 et 6 ans.

L’entrée dans ces écoles est souvent sélective. La sélection se base sur des concours, examens, tests, entretiens …

Ces écoles sont souvent payantes et le coût est généralement élevé.